Google entame sa mue mobile

Faut-il présenter Google ?

La société de Mountain View est presque partout et surtout si l’on parle d’Internet. Cette aura et cette position proviennent de leur moteur de recherche. Après son lancement en 1998, Google a gagné en notoriété pour sa pertinence au point où, aujourd’hui, le moteur de recherche est devenu indispensable.

Néanmoins, pour se maintenir à ce niveau, le moteur de recherche évolue ajoutant des fonctionnalités supplémentaires, lui permettant d’être plus précis, d’apporter plus d’informations et d’être plus rentable.

Depuis le début de l’année, nous n’avons jamais vu Google faire évoluer autant ses SERP (Search Engine Result Page). Au mois de février, nous avons vu la suppression de la barre de droite pour les annonces. Au mois d’avril, le changement de la couleur du bloc Annonce passant du jaune au vert. En aout, un nouveau format d’annonces apparait : les Expanded Text Ads, pour devenir plus grand et plus large.

On peut se demander pour quoi ces changements aussi grands et aussi rapprochés sachant que Google n’a apporté que très peu d’évolution si ce n’est l’ajout de fonctionnalités depuis presque 20 ans ?

Le mobile, avant tout

Tout est une question d’appareil. Depuis octobre 2015, le « mobile moment » est arrivé. 50% des recherches sur Google se font à partir d’un téléphone portable. Cela affecte différemment les différents secteurs d’activités, mais globalement, les recherches sur mobile prennent le pas sur les recherches sur ordinateur.

Il faut donc s’adapter à ce nouveau mode de consommation.

Officiellement, la suppression de la barre de droite d’annonces sur les SERP est due à l’uniformisation de l’expérience utilisateur sur les différents appareils qu’il peut utiliser. Cela entraîne également une raréfaction de l’espace d’annonce donc une hausse des CPC pour être visible. Quand je vous parlais de rentabilité.

En apportant les ETA, Google a mis un point d’honneur à communiquer autour de la recherche mobile en apportant des modifications dans son système :
– enchères possibles en prenant le mobile comme point de référence (bienvenue au mobile first),
– adaptabilité des visuels pour avoir de la publicité « responsive » sur tous les appareils,
– mise en avant des recherches locales.

On voit que le mobile est devenu une sorte de cheval de bataille. Normal lorsqu’on parle de plus de 50% des espaces publicitaires.

Et cela impacte directement les résultats de recherche

Recherche Hotel Paris sur Mobile

Recherche Hotel Paris sur Mobile

Les changements ont un impact direct sur les directions à prendre en termes de SEM. Comme vous pouvez le voir sur la capture d’écran, lorsque nous tapons une requête très concurrentielle, en l’occurrence Hotel Paris, le SEO se retrouve enterré très loin en dessous de la ligne de flottaison, matérialisé ici en rouge.

Cela ne signifie pas que le SEO est mort sur mobile, loin de là. Il est juste devenu moins intéressant pour toutes les requêtes courtes. Le SEO doit se concentrer sur les requêtes plus longues : la longue traine. Google, d’ailleurs, en a conscience en mettant à jour très fréquemment son algorithme de classement : l’arrivée de Penguin, l’AMP mis en avant…

Mais Google s’assure ainsi un positionnement très fort des annonces et sacrifie le service « gratuit » qu’il offre aux utilisateurs et aux sites et s’assure donc une forte rentabilité sur le mobile.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *